Avec
Jean FAIVRE



Freschi Luft !



pour une Alsace qui décide !


 
 

Notre régime Local est en danger !


Défendons nos droits et ceux de  millions de salariés, retraités et leur famille !


Pétition en ligne
regime-local.fr


Signez-la & Faites la signer

Je suis Stéphanie, la suppléante de Jean FAIVRE



Freschi Luft !



Ensemble nous ferons respecter vos droits !

Décidons
de notre avenir !



TRAM,

EMPLOI,
Circulation,


Freschi Luft !


il est temps que l'on vous écoute

Avec Jean FAIVRE et Stéphanie KARMANN



Agissons pour réformer le monde politique.


Unser Land  pour défendre vos droits, votre avenir.


Freschi Luft !

Soyons Créatifs


Il est temps de réformer notre démocratie à la
dérive

 

Freschi Luft !

Freschi Luft !


Jean Faivre
et Unser Land


Une équipe
à votre écoute

Jean Faivre - Election législative-Strasbourg-Mai 2016

Strasbourg 1ère circonscription du Bas-Rhin

Election législative Strasbourg - mai 2016

Unser Land- Formation et éducation

Soutien du bilinguisme

Une Alsace qui décide de son système éducatif

Les réformes de l’école et du collège ont démontré la défaillance de la gouvernance de notre système éducatif. Des décisions imposée du haut, avec une concertation riche mais sans réel effet sur les choix, et inadaptée aux problématiques locales est symptômatique d’un état français centralisateur.

En Suisse, chaque canton gère son propre système éducatif. Cette liberté dans la gestion de l’éducation permet des expérimentations. La République de Genève expérimente à l’heure actuelle l’école inclusive. Cette pédagogie consiste à inclure chaque profil d’élève dans un groupe classe. De fait, les autres régions peuvent s’inspirer des expériences menées de leurs voisins. Cette autonomie des cantons donne la possibilité de choisir les langues à enseigner.

Unser Land à l’assemblée nationale militera pour que la compétence, au moins linguistique, soit transmise aux régions qui le demandent (La France n’a toujours pas ratifié la charte européenne des langues régionales pourtant signée). Ceci aussi bien pour des raisons culturelles que pragmatiques. Pour initier un véritable changement de mentalités, l’échange et le partenariat transfrontalier doivent s’effectuer dans les deux sens ; accueillir en Alsace, des jeunes en formation, des salariés, des cadres, des chefs d’entreprise. Cela a l’intérêt d’avoir une confrontation de modèle d’où pourraient émerger des projets transfrontaliers.

Pour Unser Land, il est impératif que l’éducation nationale permette aux territoires d’engager, à l’instar de nos voisins suisses et allemands, des expérimentations organisationnelles et éducatives notamment en laissant davantage d’autonomie par exemple au chef d’établissement scolaire afin qu’il s’adapte au besoin du public et de son environnement.

Certains ont franchi le pas comme le collège Jean Mermoz de Mulhouse qui a bien compris que son bassin d’emploi n’était pas sur Mulhouse mais bien sur la région de Fribourg et le canton de Bâle. En s’affranchissant ouvertement des programmes de l’éducation nationale, il a proposé, à la place, des cours de conversation et de jeux de rôles pour désinhiber et permettre une pratique courante de l’allemand. Son expérience a fait ses preuves. 

Pour donner un ordre d’idées 5000 postes d’apprentis sont en attente en Allemagne alors qu’en Alsace il est plus difficile de les placer. 

L'apprentissage est synonyme d’emploi !... Dans les ateliers des offres d’emploi sont disponibles.

Le District de Brisgau, fin mars 2016 comptait 4800 emplois non pourvus alors que seulement 179 chômeurs ont été placés. Les statistiques de l’Arbeitsagentur sur l’emploi ouvert entre Offenburg et Lörrach montrent une baisse de 3200 frontaliers en 2000 et 2015, c’est-à-dire, 21 % de baisse. En 2016, il y a eu 532 r eclassements sur 3200 pertes d’emplois (source DNA).

Les freins constatés sont en partie la barrière linguistique
mais également la différence quant à l’image de l’apprentissage.

Unser Land proposera une filière d’excellence dans la cadre de l’apprentissage avec vision internationale (échanges comme ERASMUS pour les apprentis dans un cadre plus élargi). Il faut une rupture d’image auprès des acteurs éducatifs pour promouvoir ce modèle. 

 Avoir 18 de moyenne ne veut pas dire intégrer le lycée général ou même technologique. 

 Construisons un modèle d’excellence d’apprentissage.

Strasbourg doit hausser son taux de classes bilingues qui stagne actuellement à 10 % alors que la moyenne en Alsace est de 14%. Si Strasbourg veut justifier son rôle de capitale européenne, elle doit s’affirmer bilingue voire plurilingue.

Régime Local

Notre régime Local d'assurance Maladie est en danger !

Défendons nos droits et ceux de millions de salariés, retraités et leur famille !

Signez & Faites signer la pétition en ligne : regime-local.fr
voir aussi les vidéos sur le droit local => le droit local 

News

Vendredi 20 mai à 18h :

Jean faivre invite à un Stammtisch au restaurant au Nid de cigogne 102 route de Schirmeck Strasbourg montagne verte.


Jeudi 19 mai à 19 heures : Jean Faivre animera une table de discussion sur le thème : " Ecotaxe, réseau tram, GCO... - quel remède à l'embolie ?", 3 rue de l'Aimant à Strasbourg.



Nouvelles pages


Le bilinguisme :
un atout pour l'emploi...
.

 le bilan de l'emploi en Alsace
à la rubrique :


Télécharger

Documents à télécharger :

Réseaux Sociaux


Jean Faivre :

  • https://www.facebook.com/Jean-Faivre-législative-Strasbourg-2016-246110755735021/
  • https://twitter.com/2016Faivre



Unserland :

  • http://www.unserland.org
  • https://www.facebook.com/unserland.partialsacien 


Jean FAIVRE








 

logo Unser Land




  | UnserLand.org |  

Copyright © 2016. All Rights Reserved - Marc Delepière / MD Diffusion.