Avec
Jean FAIVRE



Freschi Luft !



pour une Alsace qui décide !


 
 

Notre régime Local est en danger !


Défendons nos droits et ceux de  millions de salariés, retraités et leur famille !


Pétition en ligne
regime-local.fr


Signez-la & Faites la signer

Je suis Stéphanie, la suppléante de Jean FAIVRE



Freschi Luft !



Ensemble nous ferons respecter vos droits !

Décidons
de notre avenir !



TRAM,

EMPLOI,
Circulation,


Freschi Luft !


il est temps que l'on vous écoute

Avec Jean FAIVRE et Stéphanie KARMANN



Agissons pour réformer le monde politique.


Unser Land  pour défendre vos droits, votre avenir.


Freschi Luft !

Soyons Créatifs


Il est temps de réformer notre démocratie à la
dérive

 

Freschi Luft !

Freschi Luft !


Jean Faivre
et Unser Land


Une équipe
à votre écoute

Jean Faivre - Election législative-Strasbourg-Mai 2016

Strasbourg 1ère circonscription du Bas-Rhin

Election législative Strasbourg - mai 2016

Une Alsace qui décide de son développement économique...

Nos Constats. 

Un chômage de masse.  Alors que l’alsace se distinguait jusqu'au début des années 2000 par une forte dynamique économique (niveau chomage de 4,8% en 2000). Au contraire de nos voisins allemand, cette dynamique s'est normalisée depuis lors au point de devenir une région semblable aux autres, avec un taux de chômage massif de 9.5 %  en 2015, Strasbourg dépassant même les 10 %. 

Dynamique comparée du chomage

France  Allemagne
20048,9
10,4
2015 10,5 4,6

La majorité des entreprises alsaciennes ont moins de 10 salariés (92.6 % TPE + artisanat). Les entreprises de plus de 50 salariés ne représentent que 1 %. Si l’on fait une analyse sectorielle, 62 % sont des services et 22 % des commerces. L'Alsace manque d'entreprises en capacité de s’adapter au marché européen et international.

L'économie au Bade-Wurtemberg est fondée sur les entreprises intermédiaires dont l’effectif médian est de 250 salariés (les « hidden champions »). Elles portent l’innovation et sont soutenues par le land en capacité d’injecter 15 milliards d’euros dans des projets. Cette économie est également facilitée par un enseignement supérieur fort.

La volonté d’Unser Land est d’agir
pour redonner à l’Alsace son plein emploi.


Notre solution : Une Alsace qui décide !

  1. REGION STRATEGE. La région doit disposer d’un budget pour financer son développement économique comme le font ses voisines européennes. Elle doit être en capacité de construire un tissu économique basé sur des PME capable d’anticiper et de s’adapter au marché européen et international.
  2. UNE ECONOMIE LOCALE SOCIALE ET RESPONSABLE. Nous souhaitons encourager un capitalisme rhénan. C’est-à-dire social, local, responsable et soutenu par une banque d’investissement régionale. On lutte ainsi contre les actionnaires volatiles, la spéculation boursière, les délocalisations en territorialisant notre économie. Dans ce modèle, le salarié alsacien est au centre du projet d’entreprise. Il devient le partenaire de l’entreprise, et ainsi crée des leviers décisionnels coopératifs. La reprise d’entreprise familiale et la fiscalité de la transmission doivent notamment être repensées.
  3. L’ENTREPRISE AU CŒUR DE LA FORMATION. Pour lutter contre le chômage des jeunes sans diplômes, l’entreprise doit assurer son rôle de formateur pour qu’elle puisse répondre à ses propres besoins. Une entreprise en développement peut accueillir un jeune sans diplôme, le former à ses compétences en appui d’une formation diplômante pour l’employer en CDI. Un vrai pacte social entrepreneur/salarié. Un fond de la région serait dédié à ce dispositif. Une filière d’excellence, l’apprentissage avec le dispositif ERASMUS. 
  4. LE BILINGUISME : UN ATOUT POUR L’EMPLOI. Unser Land à l’assemblée nationale militera pour que la compétence linguistique soit transmise aux régions qui le demandent (La France n’a toujours pas ratifié la charte européenne des langues régionales pourtant signée). Ceci aussi bien pour des raisons culturelles que pragmatiques.
    En 2015, en Ortenau, les statistiques de l’Arbeitsagentur sur l’emploi ouvert entre Offenburg et Lörrach montrent une baisse de 3200 frontaliers entre 2000 et 2015, c’est-à-dire, 21 % de baisse. Sur ces 3200 pertes d'emploi transfrontalier , seuls 532 reclassement ont pu avoir lieu (source DNA 2016). 



Régime Local

Notre régime Local d'assurance Maladie est en danger !

Défendons nos droits et ceux de millions de salariés, retraités et leur famille !

Signez & Faites signer la pétition en ligne : regime-local.fr
voir aussi les vidéos sur le droit local => le droit local 

News

Vendredi 20 mai à 18h :

Jean faivre invite à un Stammtisch au restaurant au Nid de cigogne 102 route de Schirmeck Strasbourg montagne verte.


Jeudi 19 mai à 19 heures : Jean Faivre animera une table de discussion sur le thème : " Ecotaxe, réseau tram, GCO... - quel remède à l'embolie ?", 3 rue de l'Aimant à Strasbourg.



Nouvelles pages


Le bilinguisme :
un atout pour l'emploi...
.

 le bilan de l'emploi en Alsace
à la rubrique :


Télécharger

Documents à télécharger :

Réseaux Sociaux


Jean Faivre :

  • https://www.facebook.com/Jean-Faivre-législative-Strasbourg-2016-246110755735021/
  • https://twitter.com/2016Faivre



Unserland :

  • http://www.unserland.org
  • https://www.facebook.com/unserland.partialsacien 


Jean FAIVRE








 

logo Unser Land




  | UnserLand.org |  

Copyright © 2016. All Rights Reserved - Marc Delepière / MD Diffusion.